De la gouvernance au recrutement

Pour cette première chronique, nous avons opté d’aborder le recrutement sous l’angle de la gouvernance.

Étant moi-même administrateur de société, ce sujet me préoccupe pour deux raisons, une bonne et une mauvaise. La bonne, c’est que je suis toujours à l’affut des bonnes pratiques de gestion en tant qu’administrateur et dirigeant. Ces bonnes méthodes nous permettent d’accompagner efficacement nos clients. La mauvaise, c’est que je dois compiler 30 heures de formation à tous les trois ans :)

Ce que je veux vous présenter dans les prochaines lignes est le lien étroit que je tisse entre la notion de rôle et responsabilité que l’on retrouve constamment dans la gouvernance et l’importance de bien définir les rôles et responsabilités lorsque nous sommes à déterminer le profil d’un futur employé que nous devons recruter. Ce texte, je l’espère, permettra aussi aux lecteurs de démystifier la gouvernance.

 Rôle et responsabilité dans la perspective de la gouvernance

Tout comme nous tentons de bien le cerner dans un environnement de travail, la gouvernance nous enseigne qu’au niveau du conseil d’administration, la définition des rôles et responsabilités est un exercice essentiel. Nous devons bien comprendre notre rôle en tant qu’administrateur, le rôle du Directeur général ainsi que le rôle des comités du conseil. Il y a souvent une confusion dans ces rôles ce qui crée des situations quelque fois difficiles à gérer.

Dans un conseil d’administration, c’est le comité de gouvernance qui peut avoir cette responsabilité d’aider le conseil dans la définition et la clarification de ces rôles. C’est aussi le Comité de gouvernance qui peut avoir la responsabilité de définir,  à partir d’une grille de compétences des administrateurs présents, le profil du ou des futurs administrateurs de l’entreprise.

Le comité de gouvernance pourra dès lors entamer son processus de recrutement, soit rechercher et proposer des candidatures au conseil d’administration.

Qui dit recrutement dit définition du profil des compétences recherchées. Pour arriver à dénicher le prochain candidat qui saura combler par son expérience et son expertise une ou des lacunes que nous voulons combler, nous devons initialement bien définir notre besoin. Dans le recrutement, le DEVIS est le DESCRIPTIF DE TÂCHE.

Et c’est là que les liens entre le métier que nous pratiquons, la recherche de cadre, et la gouvernance se croisent.

La définition du  besoin

En tant que consultant, une des premières choses que nous réalisons au démarrage d’un mandat de recrutement est de bien définir l’environnement dans lequel le futur candidat travaillera.

Les rôles et responsabilités, objectifs et mandats de l’équipe de direction de l’entreprise est directement tributaire du rôle et des responsabilités que veut conserver le dirigeant d’une entreprise.

Il nous est souvent arrivé de nous assoir avec un président d’entreprise pour un besoin d’embauche et sortir de la réunion avec un mandat de redéfinition des rôles et responsabilités (R&R) en lien avec la stratégie corporative. Notez qu’il est important que ces R&R de ce futur employé soient complémentaires aux rôles et responsabilités du président mais aussi des autres membres de son équipe de direction.

Notre mandat démarre donc en revenant à la base, soit de revoir l’organigramme, les R&R de chacun des membres de l’équipe dont celui du président (souvent une personne à tout faire dans une PME) mais qui doit éventuellement déléguer certaines tâches.

En parallèle de cet organigramme, un flux de processus est dessiné. Ce processus et les personnes présentes dans ce flux de travail doivent correspondre aux R&R représentés initialement dans l’organigramme. À cette étape, un réalignement des R&R peut être fait ou tout simplement de bien schématiser ce qui se fait réellement et non ce que nous croyons qui était fait. À la fin de cet exercice, nous retrouvons les tâches attribuées aux bonnes personnes.

Une fois ces quelques étapes franchies, la définition du besoin devient extrêmement claire et incidemment, il est relativement aisé de définir le profil du futur employé qui pourra venir vous aider dans la croissance de votre organisation.

Du recrutement à la gouvernance

À la lumière de cet exposé, vous comprenez aisément que le recrutement d’un employé et tout particulièrement d’un membre de la direction nécessite une réflexion approfondie et quelques fois une remise en question des rôles et responsabilités de certains employés et du président lui-même.

Nos années d’expérience à revoir avec les hauts dirigeants des entreprises leur besoin d’embauche nous a fait réaliser l’importance d’une bonne compréhension par le président de l’entreprise et de son équipe de direction de leurs rôles et responsabilités respectifs.

L’aboutissement de ces réflexions a mené plus d’une fois les entreprises à la mise en place d’un comité de direction et la revue du fonctionnement de leur conseil d’administration et surtout… à bien dissocier leur rôle respectif.

Comme je le mentionnais, la gouvernance mène au recrutement et vice versa!

About the Author

Beaudoin Bergeron
Beaudoin Bergeron est ingénieur et Administrateur de société avec plus de 25 ans d’expérience. À la tête de RHR Expert, entreprise qu’il a fondée en 1995, il collabore avec des dirigeants de grandes et de moyennes entreprises privées et publiques en fournissant des services spécialisés en recherche de cadres supérieurs, en stratégie, en coaching et en gouvernance. Parmi ses clients figurent des entreprises des secteurs manufacturiers, de la construction et du génie conseil ainsi que du milieu municipal.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Top