Où sont les ingénieurs ?

ingés Pour ceux qui lisent la Chronique de RHR assidûment, vous avez peut-être remarqué que nous avions pris une pause estivale! Sinon, tant mieux !… ou tant pis ! Ça dépend comment vous le considérez.

Récemment je me faisais poser la question par un directeur d’une organisation reconnue dans le milieu du génie conseil ; Où sont rendus les ingénieurs ? L’ensemble des firmes de génie conseil du Québec a perdu 7000 emplois depuis quelques années, ce qui doit correspondre à au moins 2000 ingénieurs, selon les dires de ce dirigeant.

Selon moi, et l’observation que j’en fais avec mon équipe de recrutement, les ingénieurs se dirigent de plus en plus vers le milieu municipal, les diverses sociétés d’État et le gouvernement dans son ensemble. Sans entrer dans les dates et les chiffres exacts, j’ai entendu comme tout le monde que les gouvernements avaient délaissé, au profit des entreprises de génie conseil, une large part des travaux dont la rédaction des devis de performance,  la rédaction des appels d’offres  et bien d’autres tâches que ce dernier reprend graduellement en interne. Les municipalités ainsi que les sociétés d’État ne sont pas en reste.

RHR Expert recrute depuis 2009 dans le milieu municipal, et il va sans dire qu’un grand nombre de municipalités et de MRC cherchent dorénavant à se réapproprier en régie interne, l’expertise autrefois déléguée aux firmes de génie conseil. Les principales directions touchées par ces embauches sont sans contredit, la direction des services techniques/ingénierie et la direction des travaux publics. Hydro-Québec, pour ne nommer que cette société d’État, a repris énormément de tâches pour les confier à ses ingénieurs. Le MTQ n’est pas en reste et sans connaître ce qui se passe dans chaque société d’État, il s’y produit probablement le même phénomène. Cette question est d’autant plus pertinente, que l’activité économique est au ralenti depuis l’automne 2012 et que nous avons vécu deux trimestres consécutifs de baisse du PIB en 2015, ce qui signifie une récession technique. Ceci, jumelé au fait que les ingénieurs vivent pratiquement le plein emploi et que dans certains secteurs il y a pénurie; il faut bien que ces professionnels travaillent quelque part.

Mon analyse est qu’ils se font embaucher par le secteur public qui a décidé, suite aux événements que l’on connait, de se réapproprier une expertise qu’il avait délaissé au profit des entreprises privés. N’ayant pas réalisé un exercice exhaustif statistique, j’aimerais bien que vous les lecteurs, m’apportiez vos observations par rapport à l’analyse que nous en faisons chez RHR Expert. Merci d’avance et au plaisir de vous lire et retransmettre vos commentaires.

About the Author

Beaudoin Bergeron
Beaudoin Bergeron est ingénieur et Administrateur de société avec plus de 25 ans d’expérience. À la tête de RHR Expert, entreprise qu’il a fondée en 1995, il collabore avec des dirigeants de grandes et de moyennes entreprises privées et publiques en fournissant des services spécialisés en recherche de cadres supérieurs, en stratégie, en coaching et en gouvernance. Parmi ses clients figurent des entreprises des secteurs manufacturiers, de la construction et du génie conseil ainsi que du milieu municipal.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Top