Portrait de Monsieur Pascal Desroches, Directeur général adjoint chez Bisson Expert

Même si ce matin est  gris et pluvieux, il est compensé par la voix enthousiaste de Monsieur Desroches à l’autre bout du téléphone. Retour sur le parcours d’un ingénieur gestionnaire.

Parlez-nous de votre cheminement? Comment êtes-vous devenu ingénieur?Pascal Desroches

« J’ai longtemps hésité entre deux domaines d’études : soit le droit et l’ingénierie. Sur les conseils d’un orienteur, j’ai décidé de m’informer et d’approfondir les deux champs avant de faire mes choix. Mon oncle était ingénieur, j’en ai profité pour approfondir mes connaissances sur ce métier qui s’est révélé être ma préférence.

Je me suis inscrit à l’Université de Sherbrooke dans le programme de stage coopératif  en génie civil. J’ai gradué en 1995 et intégré SNC-Lavalin en 1996, compagnie dans laquelle j’avais préalablement réalisé tous mes stages universitaires. En parallèle de mon emploi, je commencé des cours du soir pour obtenir un diplôme de deuxième cycle en ‘’Gestion de l’ingénierie’’.

Attiré par le côté gestionnaire, j’ai intégré le programme ‘’Horizon’’ chez Bell deux années plus tard. Ce programme a été créé pour encourager les jeunes diplômés à intégrer des postes à responsabilités. J’y suis resté 7 années, et j’ai eu la chance de travailler sur plein de projets différents.

Puis, j’ai eu envie de retourner dans le génie civil.  J’ai donc intégré diverses entreprises où j’ai occupé des postes de chargé de projet, vice-président opération et vice-président construction. Notamment au sein de la compagnie Les Constructions Bricon où j’ai passé 7 années à titre de Directeur de projet et de Directeur commercial.

Enfin en 2013, j’ai intégré l’entreprise Bisson Expert, spécialiste en fondation, où j’occupe présentement le poste de Directeur général adjoint. »

Comment voyez-vous l’avenir?

« Avec une expertise de 60 années, je veux vraiment renforcer le positionnement de l’entreprise pour qu’elle devienne incontournable sur le marché de l’expertise en fondation et structure tant sur le plan commercial que sur le plan résidentiel.

À titre personnel sur le long terme, j’aimerais préparer la relève de la présidence. »

Au regard de vos expériences, quels conseils donneriez-vous à nos lecteurs?

« Après 20 ans d’expérience, je dirais qu’il faut être ouvert sur le monde afin de suivre les évolutions, les besoins et se tenir au goût du jour pour affiner ses réflexions. À titre de cadre, je dirais également qu’il faut travailler son développement personnel, connaitre ses forces et ses faiblesses pour ainsi s’entourer de collaborateurs complémentaires et exercer son leadership. Enfin, je conclurais en misant sur l’importance de valeurs telles l’authenticité, l’honnêteté, la rigueur et la collaboration. Il importe également d’exercer du courage et de prendre des risques. »

About the Author

Marie-Charlotte Ernst

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Top